Rechercher

Le vaccin en entreprise est arrivé.

Vos informations en santé, sécurité au travail (SST)


Qui sont les salariés concernés ?


Les salariés entre 50 et 64 ans atteints de comorbidités maladies cardio-vasculaires, diabète,

cancers, pathologies chroniques respiratoires, obésités, etc.), pourrons se faire vacciner au sein de leur entreprise.

Cette vaccination est effective depuis le 25 février 2021, c'est le médecin du travail qui sera charger d'administrer le sérum AstraZeneca. Le salarié ne pouvant choisir un autre vaccin.


Il est important de préciser que cette vaccination n'est pas obligatoire, car nécessitant l'accord du salarié.

L'employeur, a obligation d'informer les salariés de cette possibilité. Selon l'avocat Eric Rocheblave, l'employeur qui ne transmets pas cette information, se met en faute, qui est caractérisée par un manquement à son obligation.




La confidentialité et le suivi.


Lors de la campagne de vaccination, il est recommandé à l'employeur de mettre en place un protocole avec le médecin du travail afin de garantir la protection des données.

Un délai de 4 à 12 semaines est prévu entre les deux doses.


Afin de prévenir les effets secondaires, le médecin du travail auscultera le salarié qui restera sous surveillance 15 minutes après avoir été vacciné. Si malgré les précautions prises le salarié développe des effets secondaires, il ne s'agira pas d'un accident de travail.



Pour plus d'information, contactez-nous contact@etolint-cabinetconseils.fr


sources: Huffpost

14 vues0 commentaire